AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'arctique source d'inquiétudes !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Lun 13 Aoû - 0:12

L'état de santé de la Banquise Arctique inquiète gravement le monde scientifique.
"Rien de nouveau" me diriez-vous et vous n'auriez pas tort !

Cependant, alors que cet Eté 2007 boude l'Europe Occidentale, la banquise de l'Hémisphère Nord atteint, voire dépasse, la plupart des records historiques récents relatifs à sa réduction observée depuis le début du 20°S.
Jamais son expansion estivale n'avait été si faible à la fin de l'Eté boréal !!! Or ce dernier est loin d'être terminé et la fonte devrait encore prendre de l'ampleur !!!embarassé

La faute à des températures globalement trop élevées alors que la reconstitution hivernale est de moins en moins forte, tant en superficie qu'en qualité des glaces arctiques.

Paradoxalement, l'Hémisphère Sud connait un Hiver très vigoureux (vague de froid en Amérique du Sud, extension record de la banquise antarctique, ...) qui sème le trouble et sert d'argument aux sceptiques, et négateurs, du Réchauffement Climatique.

Pourtant, dans cette confusion, les voyants sont au rouge dans un nombre croissant de régions et de domaines. La communauté scientifique élabore maintenant des scénarios climatiques où le pessimistme prend largement le pas sur les quelques articles envisageant des perspectives plus rassurantes.

Quand on sait que la débâcle devrait se poursuivre pendant au moins un mois, jusqu'au retour de l'Hiver Arctique en endiguera, ou ne fera que retarder, une disparition rapide des étendues de glaces persistantes.


Pour l'instant, les médias se font très discrets à ce sujet alors que chaque jour la situation s'aggrave. Peut-être est-ce lié à un manque d'attrait du public pour ces questions alors que l'Eté actuel n'en porte que le nom ?! Toujours est-il que le spectre d'une disparition totale de la banquise estivale d'ici 2025, voire 2017 pour les scénarios les plus péssimistes, n'est plus relégué au rang des inépties.


Voici un article paru dernièrement dans le journal "Le Monde", vulgarisant les résultats d'études récentes qui symbolisent "l'optimisme" qui anime les petit monde des chercheurs en matière climatique et environnementale :
[color:6790=black:6790]

Citation :
Les chercheurs britanniques ont annoncé, vendredi 10 août, dans la revue Science, que le réchauffement climatique se fera sérieusement sentir à partir de 2009. Cette date a pu être obtenue grâce à des simulations d'un programme informatique qu'ils ont eux-mêmes développé, estimant les modèles existants peu satisfaisants.

Les chercheurs du bureau météorologique britannique ont intégré dans ce programme les températures et circulations de courants dans les océans, ainsi que des phénomènes météorologiques comme La Niña, annonciatrice de cyclones dans l'Atlantique et de moussons plus fortes que d'ordinaire en Asie, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines. Ils ont éprouvé la validité de ce modèle en le testant sur les années 1982-2001, et constaté que leurs résultats étaient bien plus proches des températures effectivement constatées durant cette période que celles des modèles précédents.

Leur simulation sur l'avenir proche (2005-2014) leur a permis de constater que jusqu'à présent, les effets du réchauffement ont été compensés par des phénomènes naturels, comme le refroidissement dans une partie du Pacifique et la résistance au réchauffement de l'océan Arctique. Mais à partir de 2009, les températures devraient atteindre des records, aucun phénomène ne pouvant compenser la hausse des températures provoquée par les gaz à effet de serre.



Pendant ce temps, la Russie, le Cananda, le Danemark et les USA (et peut être bientôt d'autres pays) se disputent la souveraineté des terres les plus reculées de l'Arctique y compris les planchers océaniques du Pôle Nord.

Tout ça pour quoi ?! Le PETROLE !!!

En effet, nombreux sont les prospecteurs, et autres spéculateurs, qui considèrent qu'une grande partie des réserves potentielles de ce précieux liquide seraient emmagasinnées dans cette partie du globe.

Face, à cela, alors que l'utilisation à outrance de cette matière première est en partie responsable d'une situation climatique cahotique, tant redoutée pour les prochaines décénies, les opportunistes de tous poils se battent pour spéculer sur des territoires encore vierges et par la même occasion sur notre avenir et celui de nos enfants.

Bref, c'est un peu le coup de gueule d'un jeune Papa qui se demande si son petit Antonin pourra encore entendre parler au présent d'un "Paradis Blanc" peuplé d'Ours magnifiques.

Certes, ce genre d'intervention ne fait pas avancer les choses, mais ça soulage angel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Mar 14 Aoû - 12:42

Une découverte récente, publiée sur le très bon site de futura-sciences , tendrait à expliquer, en partie, les phénomènes complexes qui participe à cette fonte accélérée de la banquise arctique :

Citation :

La suie fait fondre l’Arctique

Par Jean-Luc Goudet - Futura-Sciences


Deux siècles d’industrie en Amérique du nord ont chargé les glaces arctiques de poussière de charbon, réduisant leur pouvoir réfléchissant et accélérant la fonte. L’effet vient d’être mesuré avec précision…

Pourquoi le réchauffement est-il si rapide dans la région arctique ? Une équipe américaine pense avoir découvert un élément de réponse dans la glace elle-même: la suie, qui augmente l’absorption de la chaleur solaire. Sur des carottes prélevées au Groenland, sa teneur a pu être mesurée sur plus de deux siècles avec une précision inégalée, venant confirmer de précédents résultats.

« La concentration a varié significativement entre 1788 et 2002, explique Joe McConnell, l’un des auteurs de l’étude. Elle a particulièrement augmenté durant la révolution industrielle en Amérique du nord, à partir de 1850. » Les quantités déposées dans la glace suivent aussi un rythme saisonnier, avec un pic en hiver. Dans ce cas, il s’agit du carbone provenant des feux de forêt survenant l’été.

Les apports de ces deux sources ont pu être déterminés par la mesure de l’acide vanillique (signature des feux de forêt) et du soufre (produit par l’utilisation de combustibles fossiles). « Il est clair que l’essentiel de l’augmentation de concentration en suie à la fin du 19ème siècle et au début du vingtième provient des émissions de l’industrie, probablement de la combustion du charbon » analyse Joe McConnell. Le pic d’émission semble être intervenu entre 1906 et 1910, période pendant laquelle le dépôt de suie a été huit fois supérieur à ce qu’il était avant l’ère industrielle.

Quand la glace chauffe

A l’aide de modèles climatiques, les chercheurs ont pu déterminer l’origine géographique de ce carbone déposé en Arctique et au Groenland : il est venu des Etats-Unis et du Canada. Toujours selon ces modèles, cette pollution à la suie a été deux fois plus importante sur les glaces arctiques que sur le Groenland.

Cette charge en carbone a une fâcheuse conséquence : le pouvoir réfléchissant de la glace (ce que l’on appelle l’albédo) se trouve sensiblement diminué, ce qui augmente l’absorption de l’énergie solaire. La couverture glacée se réchauffe donc plus vite et la fonte intervient plus facilement.

Dans l’article qu’ils viennent de publier dans le magazine Science, les auteurs ne quantifient pas ce phénomène mais en font un élément clé du réchauffement observé au-delà du cercle polaire arctique.

« Pour expliquer pourquoi le climat de l’Arctique change aussi rapidement, nous devons comprendre comment et pourquoi il a évolué avant et après l’influence des activités humaines sur le climat, résume Ross Edwards, co-auteur de l’article. Pour cela, nous devons connaître les variations saisonnières des dépôts de suie et son effet sur l’albédo de la glace au cours des siècles passés. Nos résultats permettent d’intégrer ce paramètre dans les modèles climatiques. »


Les observations par satellite semblent indiquer que la fonte des glaces de la calotte arctique et du Groenland est plus rapide que prévue. © Nasa


Ces cartes, montrant une évolution alarmante, sont à mettre en rapport avec la carte de l'expansion actuelle des glaces en date du 13 Août 2007 :






Bref, il n'y a pas de quoi dormir tranquile No !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
maredsous
Brin d'herbe
Brin d'herbe
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 41
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Ven 17 Aoû - 4:50

Excellent travail Mr le Vice président !

_________________
Président de Gaia Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bretzel
Brin d'herbe
Brin d'herbe


Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Sam 18 Aoû - 18:13

[quote="

Bref, il n'y a pas de quoi dormir tranquile No !!![/quote]

Surtout toi Lolox, tu t' y connais en nuits agitées en ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Mer 22 Aoû - 23:26

Effectivement Bretzel, mais s'occuper des biberons et couches culotte la nuit, c'est plutôt du bonheur Very Happy

En revanche, le cas de l'Arctique ne s'améliore guère avec en ce moment même, une superficie équivalente à 4 fois la France maanque par rapport aux années précédentes !!!mellow affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Jeu 13 Sep - 19:40

Tenez, voici un graph qui montre l'état actuel de l'extension de la banquise arctique par rapport à la moyenne 1979/2000 et au précédent record de 2005 :



Et puis voilà une petite carte de la situation au 12/09/2007 :



Enfin, une dernière carte où figure la limite moyenne de la banquise à cette période de l'année :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Mer 19 Sep - 0:02

Les rapports alarmistes se multiplient en ce momen. Alors même que, l'Hiver arrivant, la Banquise Arctique devrait voir bientôt son étendue augmenter à nouveau, une étude menée cet Eté évoque la diminution de son épaisseur moyenne.
Si l'Hiver permet une reprise de l'englacement, celui-ci pourrait être plus faible qu'à l'habitude, et déboucher sur une fonte estivale accrue en 2008 par rapport à cette année. En tout cas, c'est à suivre de près.

Voici l'article publié sur Yahoo-Actualités environnement :

L'épaisseur de la banquise aurait diminué de moitié en 6 ans
Reuters
Par Alister Doyle Reuters - Mardi 18 septembre, 19h40

OSLO (Reuters) - L'épaisseur de vastes étendues de banquise de l'océan glacial Arctique a diminué de moitié depuis 2001, tombant à seulement un mètre, a déclaré une scientifique.

"Nous avons trouvé, partout où nous passions, une glace peu solide", a déclaré dans une interview à Reuters Ursula Schauer, chef d'une expédition scientifique à bord du brise-glace Polarstern.

"Toutes ces zones-là, naguère, avaient une banquise de deux mètres d'épaisseur", a déclaré Schauer, par téléphone, de l'océan Arctique au nord de la Sibérie.

La précédente importante étude menée sur la question remontait à 2001. Schauer, de l'Institut Alfred Wegener en Allemagne, est partie de Norvège à destination du pôle Nord et a ensuite fait route vers la côte russe.

Signe de la tendance au rétrécissement de plus en plus importante de la banquise pendant l'été, l'Agence spatiale européenne (ESA) a fait savoir la semaine dernière que le "passage du Nord-Ouest", au nord du Canada, était désormais libre de glace à la fin de l'été, permettant le franchissement par bateau de l'Arctique, entre l'Europe et l'Asie, par une voie maritime "qui était, historiquement, impraticable".

"Le passage du Nord-Est, a déclaré pour sa part Schauer, semble libre de glace au nord de la Sibérie, à l'exception d'une petite partie entre le continent et l'île de Severnaïa Zemlia".

La diminution de l'épaisseur de la banquise se conjugue aux données transmises par les satellites concernant le rétrécissement record de la superficie gelée en été.

Certains climatologues estiment que la banquise pourrait totalement disparaître en été dans quelques décennies, et non pas vers la fin du siècle comme le prévoit le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC).

Lundi, le NSIDC (Centre américain de données sur la neige et la glace) a annoncé qu'à la fin de l'été, la banquise arctique ne couvrait plus que 4,14 millions de km², soit 1,2 million de km² (un peu plus de deux fois la France) de moins qu'en 2005, année du précédent record de fonte.

Un brise-glace russe, le Akademik Fedorov, a dû renoncer à installer une base habitée sur la banquise où des scientifiques voulaient passer l'hiver, en raison de l'épaisseur insuffisante de la glace, a déclaré Schauer.


Moi, ça me fait froid dans le dos Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Lun 24 Sep - 1:20

Bon, on se disait qu'elle allait reprendre assez vite avec l'arrivée du froid polaire lié à l'équinoxe, cette banquise. OR, pour l'instant il y a une certaine stabilisation de la situation mais sa reconstitution saisonnière prend déjà du retard pale

Juste pour vous faire une idée plus précise, voici deux cartes du même organisme :

Le 20 Septembre 1983 :





Le 20 Septembre 2007 :





Alors, des commentaires ??? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
maredsous
Brin d'herbe
Brin d'herbe
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 41
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   Lun 24 Sep - 12:38

Elles sont belles tes cartes tongue !

non sans déconner ça fait peur ta comparaison, ya interet à avoir une sacrée tempete de neige pour reconstituer la calotte glaciaire !!!

_________________
Président de Gaia Nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arctique source d'inquiétudes !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arctique source d'inquiétudes !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alimentation animale: les OGM, source d'inquiétude
» Inquiétude au sujet de l'aspartame
» Inquiétudes autour du Tramadol, un antidouleur
» Inquiétudes par rapport à une surcharge de travail l'année prochaine
» La poupée guatémaltèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Environnement et développement durable : :: Climat, environnement et sociétés-
Sauter vers: