AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un automne hors normes en France et en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Un automne hors normes en France et en Europe   Jeu 30 Nov - 3:13

Voici un article Canadien qui résume les grands traits de l'automne 2006, qui touche à sa fin avec l'arrivée de l'hiver météorologique le 1° décembre ! Ca laisse songeur... scratch confused Suspect

"

La France connaît son automne le plus chaud depuis 1950

Un article de Cyberpresse (AFP): http://www.cyberpresse.ca/


Cet automne est le plus chaud depuis 1950 avec des températures supérieures de 2,9 degrés à la normale saisonnière durant les trois derniers mois, a constaté mardi Météo France.

«On s'oriente vers une anomalie de température pour l'ensemble de l'automne de 2,9 degrés. Ce qui situe cet automne au rang des automnes les plus chauds depuis 1950, loin devant les automnes 2005 avec plus 1,4 degrés et 2000, plus 1,1 degrés», a indiqué Michel Schneider, ingénieur à la direction de la climatologie.

Le mois de septembre a été supérieur de 2,9 degrés à la normale et de 3,3 en octobre, ce qui place ces deux mois au second rang des plus chauds depuis 1950. Novembre devrait également dépasser de 2,4 degrés la normale saisonnière, le portant au quatrième rang des mois les plus chaud depuis 56 ans.

«Après une semaine particulièrement fraîche, novembre a ensuite connu des températures particulièrement douces, notamment autour du 15 et du 25. En fin de mois, les observations supérieures a 20 °C ont été nombreuses sur la moitié sud de la France. À Paris, la température est montée à 18,5 °C le 25», a précisé M. Schneider.

Les températures du début du mois de décembre devraient rester supérieures à la normale, a-t-il ajouté."



Ca ne pourrait être qu'un incident, mais quand on sait que les 5 années les plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle planétaire sont toutes regroupées sur les 15 dernières années, on peut se dire que ça devient de l'obstination !!! No


Dernière édition par le Mer 6 Déc - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
chris68
Nouvelle bactérie
Nouvelle bactérie


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Un automne hors normes en France et en Europe   Dim 3 Déc - 20:42

En fait, l'automne 2006 serait le plus chaud depuis au moins 150 ans sur une bonne partie de l'Europe de l'Ouest, Belgique, Pays Bas, Allemagne et Suisse. On ne sait pas trop pourquoi MF ne parle que depuis 50 ans (l'automne 56 ne fut pas exceptionnel)(sans doute une histoire de normes (genre moyenne 71-2000) ou un truc du genre.

L'automne 2006 le plus doux en Belgique depuis le début des registres météo

AP | 25.11.06 | 16:25


BRUXELLES (AP) -- L'automne 2006 est le plus doux enregistré en Belgique depuis le début des registres météo en 1832, une douceur peut-être même jamais observée dans ce pays depuis 500 ans, selon un météorologue.
Les températures relevées depuis le début de l'automne en Belgique sont supérieures de plus de trois degrés Celsius aux moyennes habituelles de cette saison, précise Marc Vandiepenbeeck, climatologue à l'Institut météorologique royal, dans une interview publiée samedi dans "La Libre Belgique".
Même comparées à 2005 -automne le plus doux constaté jusqu'alors-, les températures de l'automne 2006 sont supérieures de 1,4 degré.
"Je n'ai de données que pour les 174 dernières années. Mais, sur la base de ces statistiques, j'ose dire que nous n'avons pas vu un tel phénomène en 500 ans", déclare M. Vandiepenbeeck. "Cela a un rapport avec le réchauffement climatique, un phénomène qu'on ne peut plus contester."
La température médiane s'est élevée à 18,4 degrés en septembre, à 14,2 degrés en octobre et à 8,3 degrés jusqu'à présent en novembre, ce qui en fait les mois d'automne les plus doux depuis le début des registres météo en Belgique en 1832. AP


Avec une température moyenne qui tournera autour de 13,7°, la période s'apprête à pulvériser tous les records. Du jamais vu depuis... 500 ans, selon les climatologues.


LLB

Pour que le très flegmatique climatologue de l'Institut royal météorologique Marc Vandiepenbeeck s'excite, il en faut beaucoup. Et pour qu'il prenne le risque d'affirmer haut et clair, six jours avant l'échéance, qu'un record va tomber, c'est que la nouvelle est tonitruante.

Or, c'est sans la moindre hésitation qu'il nous a confirmé, dès le 24 novembre, que l'automne 2006 (qui couvre la période septembre-octobre-novembre) sera le plus chaud de l'histoire.

"Je ne dispose de données que pour les 174 dernières années mais en me basant sur les lois statistiques, je me permets de faire la déduction suivante : un phénomène comme celui que nous vivons ne s'est pas produit depuis 500 ans." La période de retour est hors normes. Le caractère très exceptionnel (période de retour une fois tous les 100 ans) est dépassé. Du jamais vu.

Les chiffres, les voici. En tenant compte des prévisions d'ici la fin du mois, Marc Vandiepenbeeck estime que la température moyenne de l'automne 2006 tournera autour des 13,7°. La normale, tenez-vous bien, est de... 10,4°.

Jusqu'à présent, l'automne le plus chaud était celui de... 2005, avec une température moyenne de 12,3°. Le précédent record, tout frais si l'on ose dire, a été pulvérisé. Pour l'anecdote, on indiquera que l'automne le plus froid a été celui de 1887, avec une température de 7,3°.

Si on en est arrivé là, c'est essentiellement grâce aux mois de septembre et d'octobre. Septembre 2006 a été le plus clément depuis que les prévisions existent à Uccle, avec une température moyenne de 18,4° alors que la normale est de 14,6°.

Dans la foulée, octobre ne fut pas mal non plus avec ses 14,2° pour une température normale de 10,5°.

Et novembre tient la route. On devrait atteindre une moyenne de 8,3° degrés, ce qui est plus que la normale, de 6,1°. Le mois de novembre le plus "hot" a été celui de 1994, avec 10,4°.

Masses d'air méridionales

Pas de record donc mais un score honnête qui n'a pas fait baisser la tendance et maintient la période à un niveau tout ce qu'il y a de plus spectaculaire.

Les raisons de cet "exploit" : "Nous avons bénéficié de façon quasi constante de masses d'air d'origine méridionale qui ont fait monter le mercure", commente M. Vandiepenbeeck.

Le record établi par l'automne 2006 est-il lié au phénomène de réchauffement du climat à l'échelle de la planète ?

"Il entre très certainement dans le cadre du réchauffement global qui n'est désormais plus contestable", explique le climatologue.

"Ce qui est remarquable, ajoute-t-il, c'est que jusqu'à présent, la saison automnale était un peu à la traîne par comparaison avec les trois autres. Le doublé réalisé par les automnes 2005 et 2006 semble indiquer que l'automne s'aligne sur l'hiver, le printemps et l'été, se met à jour en quelque sorte."

Pour autant, Marc Vandiepenbeeck se garde de toute prévision. Rien ne dit que l'hiver 2006 se montrera lui aussi d'une exceptionnelle clémence ni que l'exercice 2007 confirmera les tendances récentes.

Enfin, ce qui est vrai pour les températures ne l'est pas pour les autres paramètres (insolation, pluviosité, etc...). De ce point de vue, note Marc Vandiepenbeeck, on se situe dans la normale. Ah, quand même...





SUISSE

L'automne 2006 a été le plus chaud qu'ait connu la Suisse, avec des températures entre deux et trois degrés celsius au-dessus des moyennes saisonnières, et battant d'un degré le record de chaleur de 1987, a indiqué samedi Météosuisse.

Une arrière-saison aussi douce n'arrive que tous les 50 à 100 ans, selon la même source.
Les degrés de température sont mesurés et recensés de manière systématique depuis 1864 en Suisse.
La nuit de vendredi à samedi a été la plus chaude de novembre dans les régions à foehn (vent chaud et sec), avec 21,2 degrés à Altenrhein, dans le canton de St-Gall, et 20,5 à Glaris, situés au nord est de la Suisse.

Source: Le Monde



PAYS BAS

L'automne 2006 est le plus chaud qu'aient connu les Pays-Bas depuis 300 ans, avec une moyenne de 13,5 degrés centigrades, a annoncé dimanche l'Institut royal météorologique néerlandais (KNMI).

L'Institut se fonde sur des relevés des cent dernières années, jusqu'au 17 novembre dernier, et sur des modèles statistiques couvrant les deux siècles précédents.
Le KNMI indique dans un communiqué que l'automne 2006 bat le record de 12 degrés centigrades établi l'année dernière. "Battre un record de plus d'un degré centigrade est exceptionnel", souligne l'Institut.

La moyenne "normale" pour la saison est de 9,9 degrés centigrades, indique le KNMI.

L'Institut relève trois éléments expliquant cet automne exceptionnellement chaud: le réchauffement général de la planète, le vent du sud qui a soufflé plus que d'ordinaire sur les Pays-Bas durant les mois d'automne, et le refroidissement plus lent du pays après l'été, et particulièrement le mois de juillet, qui a lui aussi été exceptionnellement chaud.

On notera que les deux derniers plus chauds automnes furent..... 2005 et 2000...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Un automne hors normes en France et en Europe   Lun 4 Déc - 16:09

Merci bien Chris, pour ce tour d'horizon très complet de la situation de cet automne 2006 en Europe!

Dans mes souvenirs, il me semble bien que l'hiver 2005/2006, recensé comme assez frais chez nous, fut caractérisé par une forte douceur en Amérique du Nord, de l'ordre de 3°C environ (donc comparable aux valeurs européennes de l'automne).
Ce qui est limite cocasse, c'est de savoir que l'automne, ainsi que le début de l'hiver 2006, sont assez froids outre Atlantique Cool .

Bref, peut être devons-nous nous attendre à vivre un hiver similaire à celui qu'à connu l'Amérique du Nord en 2005/2006 pale .
En tout cas, vues les prévisions des modèles météorologiques pour les 15 jours à venir, les fleurs de mon balcon ont encore de beaux jours devant elles tongue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Lolox
Grain de pollen
Grain de pollen
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 40
Localisation : Nancy - Laxou (54)
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Un automne hors normes en France et en Europe   Mer 6 Déc - 14:01

Dans la série on continue, voici un article pêché sur IC et LCI.fr. Ca nous donne une idée de l'ampleur de ce qui se trame actuellement... embarassé :

COUP DE CHALEUR EN EUROPE

L'Europe a battu ces dernières semaines des records de chaleur et a connu l'automne le plus doux depuis des dizaines voire des centaines d'années, qui met en péril le début de saison des sports d'hiver dans les Alpes et relance le débat sur le réchauffement climatique. Aux Pays-Bas, l'Institut royal météorologique a indiqué que l'automne 2006 était le plus chaud que le pays ait connu depuis trois siècles, avec une température moyenne de 13,5 degrés Celsius. L'institut reprend l'hypothèse du réchauffement climatique de la planète, mais signale aussi l'influence du vent du sud qui a soufflé plus que d'ordinaire sur le pays après un été déjà particulièrement chaud.

Dans le centre de la Grande-Bretagne, les températures automnales n'ont jamais été vues depuis le début en 1659 de l'enregistrement des données météorologiques, soit le registre le plus ancien en Europe. La température moyenne estimée pour cette année est de 12,6 degrés Celsius, le précédent record avec 11,8 degrés datant de 1730 et 1731. En Autriche également, l'automne 2006 est le plus chaud jamais enregistré avec des températures de 1,5 à 2,5 degrés supérieures à la moyenne. En Allemagne, les températures automnales enregistrées cette année sont les plus élevées depuis 1901, avec une moyenne de 12 degrés entre septembre et novembre, soit 3 à 4 degrés de plus que la moyenne des relevés depuis le début du XXe siècle.

Les Alpes sans neige en-dessous de 2000 m

En Suisse, où l'automne est le plus chaud depuis 1864, il faut monter à plus de 2500 mètres d'altitude pour trouver des températures négatives, plusieurs stations de sports d'hiver ont dû reporter leur date d'ouverture faute de neige. Idem dans les Alpes autrichiennes, où il n'y a pas de neige en dessous de 2000 mètres d'altitude, alors qu'à Vienne les rosiers sont en fleurs. En Allemagne, la chaleur retarde l'entrée en hibernation des chauves-souris, et les oiseaux migrateurs n'envisagent pas leur départ vers le sud. En Pologne, ce sont les bruyères qui ont repris leur floraison dans les bois autour de Varsovie. En Suède et en Finlande, les ours ont renoncé à commencer leur hibernation.

En France enfin, cet automne bat tous les records enregistrés depuis 1950, selon Météo France. "Il faut aller en Sibérie ou en Laponie pour trouver des températures négatives", souligne Patrick Galois, prévisionniste à Météo France. Ainsi, à Moscou, il fait entre 2 et 5 degrés, ce qui est "tout à fait inhabituel" à une période où, généralement, le thermomètre est largement tombé en-dessous de zéro. Rassurons-nous tout de même pour le début de cet hiver : si Météo France prévoit une poursuite de la douceur, c'est "avec des températures plus raisonnables, de l'ordre de 10 degrés dans les prochains jours et avec des chutes de neige sur la moyenne montagne". Il y aura "peut-être" de la neige à Noël, dit le météorologiste, alors que le début de saison des sports d'hiver parait compromis dans les Alpes.

source: lci.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaia.nature.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un automne hors normes en France et en Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un automne hors normes en France et en Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque créature hors normes
» Mobilisation hors normes autour d’une authentique vidéo d’ovni
» Un projet hors du commun pour construire l'Europe !
» normes en 2012
» Novembre 2013 - Les étudiants étrangers hors Europe peuvent à nouveau passer le Cafep.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Environnement et développement durable : :: Climat, environnement et sociétés-
Sauter vers: